Glossaire (B-GA-402-000/FP-001, Doctrine aérospatiale des Forces canadiennes Détection)

Toutes les définitions qui figurent dans le présent glossaire sont tirées de la Banque de terminologie de la défense (BTD), http://terminology.mil.ca.

connaissance de la situation (CS)
Connaissance des éléments de l’espace de bataille nécessaire pour prendre des décisions reposant sur des informations appropriées. (BTD fiche 41441)

besoins en informations sur les forces amies (BIFA)
Informations sur les forces amies dont le commandant a besoin pour élaborer ses plans et prendre des décisions judicieuses. (BTD fiche 20120)

besoin essentiel du commandant en informations (BECI)
Informations cruciales, définies et requises par le commandant, qui influent directement sur la prise de décisions et la réussite des opérations. (BTD fiche 41494)

besoins prioritaires en renseignement (BPR)
Renseignement que le commandant doit recevoir en priorité pour être en mesure d’établir ses plans et de prendre ses décisions. (BTD fiche 1105)

commandant appuyé
Commandant qui a la responsabilité principale de tous les aspects des tâches militaires assignées, et qui a le pouvoir de diriger en général les activités de soutien.
Note : Le rapport entre commandant appuyé et les commandants en appui ne constitue pas un rapport de commandement officiel. (BTD fiche 37280)

commandant en appui
Commandant qui fournit des forces, des capacités, ou d’autres formes de soutien ou d’appui à un commandant appuyé ou qui élabore un plan connexe. Note : Le rapport entre le commandant appuyé et les commandants en appui ne constitue pas un rapport de commandement officiel. (BTD fiche 37281)

commandement appuyé
Commandement qui reçoit des forces ou d’autres formes d’appui d’un autre commandement et assume la responsabilité principale à l’égard de tous les aspects d’une tâche assignée. (BTD fiche 32319)

Haut de la page

commandement en appui 
Commandement qui fournit des forces ou d’autres formes d’appui à un autre commandement. (BTD fiche 32320)

connaissance
Dans la hiérarchie cognitive, information analysée qui confère signification et valeur. (BTD fiche 21027)

cycle du renseignement
Séquence d’opérations par lesquelles les renseignements bruts sont obtenus, regroupés, transformés en renseignement et mis à la disposition des utilisateurs. Ces opérations comprennent les quatre étapes que sont : a) l’orientation; b) la recherche; c) l’exploitation; d) la diffusion. (BTD fiche 4556)

Détection
Fonction opérationnelle qui fournit des connaissances au commandant. Note : Cette fonction comprend tous les éléments qui recueillent et traitent des données. (BTD fiche 26167)

éléments essentiels d’information favorable (EEIF)
Informations cruciales sur les forces amies qui, si elles étaient connues de l’adversaire, compromettraient ou feraient échouer l’opération en cause, ou en limiteraient le succès, et qui doivent donc être soustraites à la détection ennemie. (BTD fiche 21016)

exploitation
Transformation des renseignements bruts en renseignement par regroupement, évaluation, analyse, synthèse et interprétation. (BTD fiche 5786)

force opérationnelle
Groupement temporaire d’unités placé sous l’autorité d’un même commandant et constitué pour exécuter une opération ou une mission déterminée. (BTD fiche 1457)

fusionnement
Dans le domaine du renseignement, réunion en un ensemble cohérent de renseignements, bruts ou non, provenant de sources ou d’organismes différents. L’origine de chacune des composantes initiales ne doit alors plus être apparente. (BTD fiche 43350)

Haut de la page

gestion de l’information (GI)
Discipline qui oriente et appuie une gestion efficace et efficiente de l’information au sein d’un organisme, depuis l’étape de la planification et de l’élaboration des systèmes jusqu’à celle de l’élimination de l’information ou de sa conservation à long terme. (BTD fiche 42250)

hiérarchie cognitive
Modèle conceptuel qui décrit les étapes menant à la compréhension de la situation. (BTD fiche 41398)

image commune de la situation opérationnelle (ICSO)
Représentation visuelle interactive et partagée des informations opérationnelles recueillies auprès de diverses sources. (BTD fiche 41401)

interarmées, intégré, multinational et public (IIMP)
Se dit d’un environnement public dans lequel des acteurs des milieux interarmées, intégré et multinational se côtoient. (BTD fiche 43767)

officier d’état-major (OEM)
Personne assistant un commandant ou un officier supérieur, ou occupant un poste particulier au sein de l’état-major. (BTD fiche 1349)

opération de collecte
Opération ayant pour objet de recueillir des données ou des renseignements auprès du responsable de la recherche, en vue de les transmettre aux analystes ou directement aux utilisateurs finaux. (BTD fiche 41399)

opérations de renseignement
La gamme d’activité de renseignement et de contre-ingérence que mènent diverses organisations du renseignement, dans le cadre du cycle du renseignement.
Note : Les opérations de renseignement comprennent la planification et l’orientation, la collecte, l’exploitation, la production, la diffusion, l’évaluation et la rétroaction. (BTD fiche en cours d’élaboration)

reconnaissance
Mission entreprise en vue d’obtenir, par observation visuelle ou par d’autres modes de détection, des renseignements bruts sur les activités et les possibilités d’un ennemi actuel ou en puissance, ou d’acquérir des données concernant les caractéristiques météorologiques, hydrographiques ou géographiques d’une zone particulière. (BTD fiche 1202)

Haut de la page

renseignement (rens)
Produit de la recherche, du traitement, de l’analyse, de l’intégration et de l’interprétation des informations disponibles sur les États étrangers, les forces ou éléments hostiles ou susceptibles de l’être, la géographie et les facteurs sociaux et culturels qui contribue à la compréhension de l’environnement opérationnel réel ou potentiel.
Note : Le terme ‘renseignement’ décrit également les activités qui mènent au produit, ainsi que les organisations qui les exécutent. (BTD fiche 738)

renseignement brut de combat
Donnée d’une validité souvent éphémère, recueillie au combat par les unités ou qui leur est directement communiquée. Elle peut être immédiatement utilisée pour les opérations et l’appréciation de la situation. Cette donnée entrera dans les circuits du renseignement. (BTD fiche 3810)

renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR)
Activité synchronisant et intégrant la planification et l’exécution de toutes les capacités de collecte avec le traitement de l’information obtenue et sa diffusion à la bonne personne, au bon moment, dans le bon format, à l’appui des opérations. (BTD fiche 30996)

supériorité de l’information (IS)
Avantage opérationnel découlant de la capacité d’acquérir, d’exploiter, de protéger et de diffuser un flux ininterrompu d’informations tout en privant l’adversaire de la capacité de faire de même. (BTD fiche 41413)

supériorité décisionnelle
Capacité d’un commandant, fondée sur sa supériorité informationnelle et sa connaissance de la situation, de prendre de bonnes décisions plus vite que l’adversaire, ce qui lui confère un avantage aux chapitres du rythme, de la cohérence et de l’efficacité des opérations. (BTD fiche 41405)

surveillance
Observation systématique de l’espace, des surfaces terrestres, aéromaritimes et des zones sous-marines, des lieux, des personnes ou des objets, à l’aide de moyens visuels, acoustiques, électroniques, photographiques ou autres. (BTD fiche 1418)

Top of page