Glossaire (B-GA-403-000/FP-001, Doctrine aérospatiale des Forces canadiennes Acquisition de l'avantage)

Les définitions qui figurent dans le présent glossaire sont tirées de diverses sources. Dans les cas où la présente publication est la source de la définition, aucune source n’est indiquée. Lorsqu’une définition provient d’une autre source, celle-ci est indiquée entre parenthèses après la définition. On emploie alors les abréviations suivantes :

  1. GETFA – Groupe d’experts en terminologie de la Force aérienne
  2. BTD – Banque de terminologie de la Défense (http://terminology.mil.ca/term-fra.asp).

Action
Fonction opérationnelle qui intègre la manoeuvre, la puissance de feu et les opérations d’information pour créer les effets souhaités. (BTD fiche 26165)

Acquisition de l’avantage
Fonction consistant à optimiser une manoeuvre habile et une opération d’information intégrée dans l’emploi d’une puissance aérospatiale cinétique ou non, afin d’obtenir les effets souhaités. (BTD fiche 37254)

aéronef sans pilote (ASP) / véhicule aérien sans pilote (UAV)
Véhicule aérien propulsé, sans équipage, qui utilise des forces aérodynamiques pour créer sa portance, peut voler de façon autonome ou être téléguidé, peut être abandonné ou récupéré et peut transporter une charge létale ou non létale. Les véhicules balistiques ou semi-balistiques, les missiles de croisière et les projectiles d’artillerie ne sont pas considérés comme des véhicules aériens sans pilote. (BTD fiche 44144)

alerte aérospatiale
Alerte découlant de la détection, de l’évaluation et de la validation d’une intrusion imminente ou réelle d’aéronefs, de missiles ou d’astronefs dans un espace aérien d’intérêt. (BTD fiche 44191)

application de la force
Utilisation de la force militaire pour produire un effet.

Note : La force militaire peut être cinétique ou non. (Définition proposée par le GETFA)

appui aérien rapproché (AAR)
Action aérienne contre des objectifs ennemis qui sont à proximité immédiate des forces amies et qui exigent une intégration détaillée de chaque mission aérienne avec le feu et le mouvement de ces forces. (BTD fiche 23335)

attaque de réseaux informatiques (CNA)
Action destinée à perturber, rendre inaccessibles, détériorer ou détruire soit les informations résidant dans un ordinateur ou dans un réseau d’ordinateurs, soit l’ordinateur ou le réseau d’ordinateurs lui-même. Note : une attaque de réseau informatique est un type d’attaque cybernétique. (BTD fiche 26982)

attaque électronique (AE)
Utilisation de l’énergie électromagnétique à des fins offensives. (BTD fiche 30833)

attaque rapprochée (AR)
Attache coordonnée menée par l’aviation armée contre des objectifs à proximité de forces amies. (BTD fiche 34045)

autorité de contrôle de l’espace aérien (ACEA)
Commandant désigné pour assumer la responsabilité d’ensemble du système de contrôle de l’espace aérien dans la zone qui lui a été attribuée. (BTD fiche 19471 modifiée)

Haut de la page

commandant de la composante aérienne (CCA)
Commandant de niveau opérationnel désigné, chargé de faire des recommandations à un commandant appuyé quant à l’utilisation appropriée des forces affectées, attribuées, détachées ou mises à sa disposition; de planifier et de coordonner des opérations aérospatiales; d’attribuer des missions et des tâches; et d’accomplir ces missions selon les ordres du commandant appuyé. (BTD fiche 34079)

commandement et contrôle (C2)
Exercice de l’autorité d’un commandant sur les forces affectées, allouées ou attachées pour la conduite d’une mission, et direction de ces forces. (BTD fiche 5950)

commandement opérationnel (OPCOM)
Autorité conférée à un commandant d’assigner des missions ou des tâches à des commandants subordonnés, de déployer des unités, de réaffecter des forces, de conserver le contrôle opérationnel ou tactique, ou de le déléguer au besoin. Note : Cette autorité ne comprend pas de responsabilités administratives. (BTD fiche 19477)

commandement tactique (TACOM)
Autorité déléguée à un commandant pour attribuer des tâches aux forces placées sous son commandement, en vue de l’accomplissement de la mission ordonnée par l’autorité supérieure. (BTD fiche 5491)

contre-insurrection
Mesures militaires, paramilitaires, politiques, économiques, psychologiques ou civiles destinées à combattre les menées insurrectionnelles. (BTD fiche 3941)

contrôle aérien
Degré d’influence que les forces amies exercent sur le domaine aérospatial par rapport aux capacités aérospatiales de l’adversaire.

contrôle opérationnel (OPCON)
Autorité conférée à un commandant, de donner des ordres aux forces affectées, de telle sorte qu’il puisse accomplir des missions ou tâches particulières, habituellement limitées par leur nature, quant au lieu ou dans le temps; de déployer les unités concernées et de conserver ou d’affecter le contrôle tactique de ces unités. Il ne comporte pas le pouvoir d’utiliser séparément les éléments constitutifs des unités concernées, pas plus qu’il n’inclut en soi le contrôle administratif ou logistique. (BTD fiche 1056 modifiée)

contrôle tactique (TACON)
Direction et contrôle détaillés, normalement limités au plan local, des mouvements ou manoeuvres nécessaires pour exécuter les missions ou les tâches assignées. (BTD fiche 5493)

contrôleur aérien avancé (CAA)
Spécialiste dirigeant, d’une position avancée au sol ou dans les airs, l’action des aéronefs de combat engagés dans l’appui aérien rapproché des forces terrestres. (BTD fiche 552)

Note : L’expression « contrôleur aérien tactique interarmées (CATI) est synonyme de CAA et elle désigne en général une personne remplissant les mêmes fonctions que le CAA. Un CAA embarqué (CAA-E) est membre d’un équipage aérien qui contrôle les missions d’appui aérien rapproché depuis un aéronef.

cyberdomaine
Sphère d’activité qui fait appel aux technologies de l’information pour produire des effets (Définition proposée par le GETFA)

Haut de la page

défense aérienne
Ensemble des mesures conçues pour supprimer ou réduire l’efficacité d’une action aérienne hostile. (BTD fiche 48)

défense de zone
En défense antiaérienne, méthode de déploiement d’unités ou des sous-unités afin d’assurer une protection efficace d’une zone déterminée. (BTD fiche 24098)

domaine
Sphère d’activité, d’influence ou de connaissances liée à une entité physique ou conceptuelle.

Note : Dans le contexte de la doctrine interarmées, on compte les domaines physique, moral et cybernétique. (BTD fiche 44221)

domaine aérien
Tous les secteurs, les entités et les activités liés à l’environnement aérien, ou ayant une incidence sur celui-ci. Note : Le domaine aérien comprend l’infrastructure, le personnel, le fret, les aéronefs et les autres moyens de transport. (BTD fiche 41193)

domaine de l’information
Sphère d’activité où les données brutes sont traitées, manipulées, utilisées ou communiquées pour produire un effet souhaité (Définition proposée par le GETFA)

domaine électromagnétique
Sphère d’activité qui fait appel au spectre électromagnétique pour produire des effets.

domaine informationnel
Sphère d’activité où le domaine de l’information et le cyberdomaine se rejoignent pour produire les effets souhaités.

domaine maritime
Toutes zones, entités et activités reliées, directement ou indirectement, à la mer, à l’océan ou à une autre voie navigable. Note : Le domaine maritime inclut l’infrastructure, le personnel, les marchandises, les navires et les autres moyens de transport maritime. (BTD fiche 43601)

domaine moral
Sphère dans laquelle des gens interagissent sur le plan psychologique, éthique ou cognitif. (BTD fiche 41423)

domaine physique
Sphère à l’intérieur de laquelle les gens vivent et travaillent. (BTD fiche 41433)

Haut de la page

dommages collatéraux (DC)
Pertes ou dégâts non souhaités, provoqués dans des zones civiles par des opérations militaires. (BTD fiche 26989)

élément de contrôle aérien tactique (ECAT)
Organisme opérationnel constitutif d’un système de contrôle aérien tactique ayant pour fonction d’assurer la liaison avec les forces terrestres et le contrôle des aéronefs. (BTD fiche 1429)

élément habilitant
Capacité fournie à une force qui est essentielle à l’accomplissement d’une mission. (BTD fiche 37304)

environnement non permissif
Environnement dans lequel les forces amies s’attendent à rencontrer de l’obstruction ou de l’interférence dans le cadre de leurs opérations. (BTD fiche 43595)

environnement permissif
Environnement dans lequel les forces amies s’attendent à ne rencontrer aucune obstruction ou interférence dans le cadre de leurs opérations. Note : Un environnement permissif ne signifie pas nécessairement l’absence de menace. (BTD fiche 43584)

espace de bataille
Environnement, facteurs et conditions devant être compris pour appliquer avec succès la puissance de combat, protéger les forces ou mener à bien la mission. Note : cela comprend notamment l’espace terrestre, maritime, aérien et spatial ainsi que les forces ennemies et amies qui s’y trouvent, les installations, les conditions météorologiques (terrestres et spatiales), les risques pour la santé, le terrain, le spectre électromagnétique et l’environnement d’information au sein des zones d’opérations interarmées et autres zones d’intérêt. (BTD fiche 35045)

évaluation des dommages de combat (BDA)
Évaluation des effets résultant de l’utilisation de la force militaire létale ou non létale contre un objectif militaire. (BTD fiche 26988)

feux
Actions cherchant à produire un effet physique de premier ordre sur les capacités de l’entité ciblée. Note : Ils incluent les systèmes létaux et non létaux. (BTD fiche 33777)

forces d’opérations spéciales (FOS)
Unités militaires de l’armée de terre, de la marine ou de la force aérienne, désignées pour mener des opérations spéciales et organisées, entraînées et équipées pour mener de telles opérations. (BTD fiche 33206)

guerre électronique (GE)
Action militaire destinée à exploiter le spectre électromagnétique, qui englobe la recherche, l’interception et l’identification des émissions électromagnétiques, l’emploi de l’énergie électromagnétique, y compris l’énergie dirigée, pour diminuer ou prévenir l’emploi par l’ennemi du spectre électromagnétique, et mesure pour s’assurer de son emploi efficace par les forces amies. (BTD fiche 4164)

Haut de la page

image commune de la situation opérationnelle (ICSO)
Représentation visuelle interactive et partagée des informations opérationnelles recueillies auprès de diverses sources. (BTD fiche 41401)

interdiction aérienne (IA)
Opérations aériennes dont le but est de détourner, de désorganiser, de retarder, d’endommager ou de détruire le potentiel militaire d’un adversaire avant qu’il ne puisse agir efficacement; ces opérations sont menées à une distance telle qu’une intégration détaillée de chaque mission aérienne avec les feux et manoeuvres des forces amies n’est pas nécessaire. (BTD fiche 3343 modifiée)

lutte antiaérienne (LAA)
Mesures prises pour défendre une force navale contre toute attaque aérienne provenant d’aéronefs, de bâtiments de surface, de sous-marins ou de positions à terre.

Note : Dans la force aérienne, le terme « lutte antiaérienne » est synonyme du terme « opération contre le potentiel aérien ». (BTD fiche 18987)

maîtrise de l’air
Degré de supériorité aérienne à partir duquel les forces aériennes adverses sont incapables d’intervenir efficacement. (BTD fiche 3366)

maîtrise de l’espace aérien
Degré d’influence que les forces amies exercent sur le domaine aérospatial par rapport aux capacités aérospatiales de l’adversaire.

multiplicateur de force
Capacité fournie à une force qui augmente la probabilité de réussite d’une mission. (BTD fiche 37306)

opération de surveillance aérienne
Opération visant à observer un espace aérien désigné par la détection et le suivi d’opérations ou d’intrusions. (BTD fiche 44196)

opération offensive contre le potentiel aérien (OCA)
Opération conduite en vue de détruire, désorganiser ou limiter la puissance aérienne adversaire, aussi près que possible de ses bases. (BTD fiche 4956 modifiée)

opérations d’affirmation de la souveraineté aérienne
Ensemble des mesures militaires prises dans toute la gamme des conflits dans le but de contrôler l’espace aérien souverain. (BTD fiche 44195)

opérations d’information (info ops)
Mesures coordonnées visant à produire des effets désirés sur la volonté, la compréhension et la capacité de personnes et de groupes, à l’appui d’objectifs globaux, en modifiant l’information dont ils disposent, leurs processus basés sur l’information et leurs systèmes d’information, tout en exploitant et en protégeant les nôtres. (BTD fiche 31721)

Haut de la page

ordre d’attribution de mission aérienne (ATO)
Document publié par un centre d’opérations aérospatiales avec l’autorisation du commandant de la composante aérienne ordonnant à des forces subalternes d’accomplir des missions aérospatiales. Note : Un ordre d’attribution de mission aérienne fait autorité et il est le fruit du processus de planification des opérations aériennes. Il est valide pendant une période prescrite et il contient les données tactiques nécessaires pour permettre aux commandants subalternes d’accomplir les missions. (BTD fiche 30607 modifiée)

patrouille aérienne de combat (PAC)
Patrouille aérienne assurée au-dessus d’une zone d’objectifs, de la force protégée, du secteur critique d’une zone de combat, ou dans une zone de défense aérienne, dans le but d’intercepter ou de détruire les aéronefs ennemis avant qu’ils n’atteignent leurs objectifs. (BTD fiche 256)

processus de planification opérationnelle (PPO)
Processus d’état-major coordonné qu’un commandant utilise pour choisir la meilleure façon d’accomplir les tâches lui ayant été confiées et pour diriger les interventions nécessaires afin de remplir la mission (BTD définition en cours d’élaboration)

Projection
Fonction exploitant toute la portée et la vitesse de la puissance aérospatiale pour déployer et mettre en position rapidement du personnel et du matériel afin d’obtenir les effets souhaités. (BTD fiche 37252)

protection des forces (PF)
Ensemble des mesures et moyens destinés à minimiser la vulnérabilité du personnel, des installations, du matériel et des opérations par rapport à toute menace et en toutes circonstances, afin de préserver la liberté d’action et l’efficacité opérationnelle de la force. (BTD fiche 23554)

règles d’engagement (RE)
Directives provenant d’une autorité militaire compétente et précisant les circonstances et les limites dans lesquelles les forces pourront entreprendre et/ou poursuivre le combat. (BTD fiche 5285)

renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR)
Activité synchronisant et intégrant la planification et l’exécution de toutes les capacités de collecte avec le traitement de l’information obtenue et sa diffusion à la bonne personne, au bon moment, dans le bon format, à l’appui des opérations. (BTD fiche en cours d’élaboration)

supériorité aérienne
Degré de maîtrise dans la bataille aérienne d’une force sur une autre qui permet à la première de mener des opérations avec ses moyens aériens, terrestres et maritimes, à un moment et en un lieu donnés, sans intervention prohibitive de la seconde. (BTD fiche 3364)

suppression de la défense aérienne ennemie (SDAE)
Activité qui neutralise, détériore temporairement ou détruit les moyens de défense aérienne adversaires par des moyens de destruction ou de perturbation. (BTD fiche 5469 modifiée)

système d’aéronef sans pilote à bord
Système doté de l’équipement, du réseau et du personnel nécessaires pour diriger un aéronef sans pilote. (BTD fiche 44145)

Haut de la page

temps quasi réel (NRT)
Qualificatif appliqué à l’acheminement des données ou des informations qui s’effectue sans délai si ce n’est celui du traitement automatique et de la transmission électronique. Ceci implique que les délais sont presque négligeables. (BTD fiche 22876)

zone d’engagement de chasseurs (ZEC)
Partie de la zone de défense aérienne non couverte par la zone d’engagement des missiles ni par la zone d’engagement à basse altitude, et dans laquelle les chasseurs ont la liberté d’identifier et, si nécessaire, de prendre à partie d’autres aéronefs. (BTD fiche 33499)

zone d’engagement de missiles (ZEM)
Espace aérien défini dans lequel les systèmes de missiles ont normalement priorité pour l’engagement de divers objectifs. (BTD fiche 890)

zone d’opérations (ZO)
Zone géographique, attribuée à un commandant subordonné à l’intérieur de laquelle ce commandant a l’autorité de planifier et de mener des opérations tactiques. Cette zone d’opérations est située dans une zone de responsabilité. (BTD fiche 3528)

zone de responsabilité (ZResp)
Zone géographique attribuée à un commandant de niveau opérationnel à l’intérieur de laquelle ce commandant a l’autorité de planifier et de mener des opérations militaires. (BTD fiche 34612)

Haut de la page