419e Escadron d'entraînement à l'appui tactique

Le 419e Escadron est mis sur pied à l’origine à la base de la Royal Air Force (RAF) Mildenhall, à Suffolk, en Angleterre, en décembre 1941, comme composante active du 3e Groupe du RAF Bomber Command pendant la Deuxième Guerre mondiale. L’Escadron accomplit alors de nombreuses missions avec des bombardiers Wellington, Halifax et Lancaster. À la fin de la guerre, les bombardiers de l’unité sont ramenés au Canada et l’Escadron est dissous.

Réactivé en mars 1954, le 419e Escadron entame sa deuxième vie, maintenant à titre d’escadron de chasseurs tout temps, exploitant le CF-100 Canuck. Il continue ses activités jusqu’à sa nouvelle dissolution en décembre 1962.

La troisième vie de l’Escadron commence en décembre 1970, après son déménagement à Cold Lake, en Alberta, en tant que 1re École de pilotage des Forces canadiennes. L’Escadron exploite à ce moment le T-33 Silver Star mais fait la transition au CF-5 Freedom Fighter. L’Escadron atteint l’état opérationnel en novembre 1975, mais est dissous de nouveau 20 ans plus tard, au moment du retrait du service du CF-5 en juin 1995.

Le 419e Escadron d’entraînement à l’appui tactique est réactivé une quatrième fois le 23 juillet 2000. Cet Escadron est chargé depuis de mener la Phase IV du programme d’entraînement en vol de l’OTAN au Canada (NTFC) pour le Canada, l’Autriche, le Danemark, l’Italie, la Hongrie, l’Arabie saoudite, Singapour, les Émirats arabes unis et le Royaume-Uni. Ce programme enseigne aux pilotes d’avion à réaction à devenir des pilotes de chasse et les prépare à l’entraînement à bord des appareils CF-188 au moyen d’une instruction sur les tactiques de combat air-air et air-sol pendant une période de six mois.

À première vue, l’escadron peut sembler petit, avec une flotte de seulement 7 avions, et un effectif de 29 techniciens et de 32 pilotes. Toutefois, cette équipe accumule près de 2000 heures de vol par année, et veille à répondre sans faille à la demande en matière de pilotes de chasse de l’ARC et des autres pays par du personnel parmi le mieux entraîné au monde.

L'histoire complète de l'escadron est disponible sur la site Internet de la Direction – Histoire et patrimoine de la Défense nationale.

MOOSA ASWAYITA
(Gare à l'orignal)

Signification : L'orignal, le sobriquet de l'escadron, est un chasseur féroce indigène au Canada. La devise est en cree.

Aéronefs

Nos coordonnées

419e Escadron d'entraînement à l'appui tactique
4e Escadre Cold Lake
C.P. 6550 Stn Forces
Cold Lake AB  T9M 2C6

Date de modification :