60e anniversaire du NORAD

NORAD 60 logo

Afin de former un bouclier de défense aérienne en Amérique du Nord pendant la guerre froide, les gouvernements des États‑Unis et du Canada ont signé l’accord du Commandement de la défense aérienne de l’Amérique du Nord (NORAD) le 12 mai 1958.  Cet accord a donné lieu au commandement binational chargé de défendre l’espace aérien nord‑américain contre toutes menaces externes. 

Basé à l’époque à la base aérienne Ent, à Colorado Springs, au Colorado, le NORAD a fourni du personnel et des ressources militaires provenant du Canada et des États‑Unis pour défendre collectivement l’Amérique du Nord.

Tout au long de son histoire, le NORAD s’est ajusté afin de répondre aux menaces en constante évolution en Amérique du Nord, comme celles posées par les missiles balistiques intercontinentaux, ce qui a mené à l’établissement du complexe des opérations désormais emblématique situé à Cheyenne Mountain, un lieu conçu pour résister à une attaque nucléaire.

La modernisation a donné lieu à l’élargissement de la mission du NORAD de façon à y inclure les alertes tactiques et l’évaluation de toute attaque possible contre l’Amérique du Nord, qu’il s’agisse d’aéronefs, de missiles ou de véhicules spatiaux; cette mission a été codifiée dans l’accord du NORAD qui, en 1981, est renommé Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord.   

À la suite des attaques terroristes du 11 septembre 2001, le NORAD a entrepris l’opération NOBLE EAGLE pour protéger le Canada et les États‑Unis contre toute activité terroriste, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de leurs frontières aériennes.

Depuis 2006, le NORAD analyse les renseignements provenant de diverses sources binationales afin de donner l’alerte en cas de menaces maritimes à la sécurité des États‑Unis et du Canada.

Innovation

Depuis 60 ans, grâce une collaboration binationale remarquable, le NORAD remplit efficacement ses rôles de surveillance, d’alerte et de défense contre les menaces en évolution. Comme il l’a fait tout au long de son histoire, le NORAD continue de se moderniser afin d’assurer la défense de l’Amérique du Nord contre tous les dangers dans tous les domaines.

Le Canada et les États‑Unis entretiennent une relation militaire unique au sein du NORAD, la seule organisation militaire binationale au monde, et maintiennent leur engagement envers son rôle essentiel, qui consiste à défendre l’Amérique du Nord.

À cette fin, l’intendance dont fait preuve le NORAD dans l’évolution de l’initiative de défense de l’Amérique du Nord constitue un effort exhaustif visant à élaborer des solutions matérielles et non matérielles afin de relever les défis futurs « inconnus » et émergents pour assurer la sécurité en Amérique du Nord.

Combinant les forces et les ressources du Canada et des États‑Unis, le NORAD demeure résolu à détecter et à prévenir les menaces visant l’Amérique du Nord alors que les Canadiens et les Américains travaillent en collaboration afin de préserver notre défense collective pour les années à venir

Vigilance

Le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) est chargé de trois missions en vue d’assurer la défense de l’Amérique du Nord : l’alerte aérospatiale, le contrôle aérospatial et l’alerte maritime.

En tant que commandement militaire binational canado‑américain, le NORAD œuvre continuellement, à l’échelle mondiale, à la détection, à l’identification et à la signalisation des menaces liées aux missiles balistiques contre l’Amérique du Nord, ainsi qu’au signalement de toutes menaces ou attaques maritimes contre le continent.

Dans le cadre de l’opération NOBLE EAGLE, Le NORAD assure, dans tout le continent, la détection, la validation, l’alerte et le contrôle aérospatial des menaces aériennes envers l’Amérique du Nord ainsi que la prise de mesures de défense aérospatiales appropriées pour faire face à toute action hostile contre l’Amérique du Nord.

Les opérations du NORAD sont réparties en trois régions géographiques, soit

  • la Région alaskienne du NORAD (ANR), dont le quartier général est situé à la base interarmées Elmendorf-Richardson, à Anchorage, en Alaska;
  • la Région canadienne du NORAD (CANR), qui partage son quartier général avec la 1re Division aérienne du Canada à  Winnipeg, au Manitoba; et
  • la Région continentale américaine du NORAD (CONR), dont le quartier général se trouve à la base aérienne Tyndall, en Floride.

La défense de l’espace aérien de l’Amérique du Nord demeure la mission première du NORAD, que ce soit contre des attaques terroristes semblables à celle du 11 septembre ou contre des menaces aériennes traditionnelles.

« Nous montons la garde »

Date de modification :