Exercices

Les exercices sont fondés sur des scénarios structurés qui permettent aux militaires et aux chefs de la Force aérienne d'améliorer leurs compétences et de tester les nouvelles tactiques.

Les militaires et les chefs qui suivent un cours peuvent avoir un exercice comme élément du cours ou comme examen final. Les exercices permettent également à la Force aérienne de mettre à jour et d'améliorer les procédures et les tactiques applicables aux militaires qui travaillent dans des environnements difficiles, comme les unités de combat et les services de recherche et de sauvetage.

D'une façon plus large, les exercices donnent à la Force aérienne l'occasion de collaborer avec la Marine et l'Armée de terre du Canada, ainsi qu'avec les forces armées d'autres pays. La participation à des exercices internationaux nous aide à renforcer notre capacité de coopération et d'intervention au-delà de nos frontières, et à développer de nouvelles procédures tactiques. Tout cela améliore la compétence professionnelle de la Force aérienne.

L'exercice de recherche et sauvetage (SAREX)

Plus d'information sur SAREX.

L’exercice Maple Flag

L’exercice Maple Flag est un exercice de combat aérien international qui a lieu chaque année à la 4e Escadre Cold Lake, en Alberta.

L’exercice MAPLE FLAG constitue une occasion importante de préparation des participants en vue d’opérations mondiales et offre un entraînement lié aux opérations interarmées au sein des Forces armées canadiennes, tout en favorisant la coordination et la coopération multinationales. Plus d'information sur l'exercice Maple Flag

L'exercice Winged Warrior

L'exercice Winged Warrior est le point culminant du Cours d'aviation tactique - Niveau avancé (CATNA) de la 1re Escadre. Le CATNA est un cours de huit semaines offert une fois par année à 12 commandants d'aéronef Griffon de niveau supérieur. Le cours et l'exercice ont lieu au 403e Escadron d'entraînement opérationnel d'hélicoptères (EEOH), à la Base des Fores canadiennes Gagetown.

L'exercice Winged Warrior, qui dure environ deux semaines, permet aux étudiants du CATNA d'évaluer leur aptitude à planifier et à exécuter toute la gamme des missions aériennes interarmées qui peuvent être nécessaires en situation de conflit. L'exercice est axé sur la reconnaissance et sur la conduite et le contrôle du tir.

Pour mettre les étudiants à l'épreuve, la 1re Escadre rassemble suffisamment d'aéronefs et de personnel pour former un escadron qui exécute l'exercice Winged Warrior en collaboration avec des troupes terrestres. L'exercice permet à tous les participants de suivre un entraînement collectif et interarmées.

L'Escadrille d'instruction tactique (Aviation) (EITA) du 403 EEOH dirige l'exercice, avec des renforts provenant de toutes les autres unités de la 1re Escadre. L'exercice met en jeu jusqu'à 16 hélicoptères CH-146 Griffon et environ 200 militaires. L'exercice permet également à la 1re Escadre de valider ses tactiques, ses techniques et ses procédures.

Les exercices de l'OTAN

Chaque année, les pays membres de l'OTAN se réunissent pour l'entraînement de leurs forces aériennes. Les exercices tels que « Clean Hunter » et « Bold Avenger », qui ont normalement lieu en été, permettent de coordonner des opérations aériennes réelles dans un contexte de guerre aérienne intense.

Chaque année, diverses unités aériennes canadiennes y prennent part. Bien que l'entraînement, les unités et les pays participants varient, le but reste le même. Les exercices visent à fournir des occasions d'entraînement aux unités participantes et à maximiser l'interaction entre les forces. Quelles que soient les tâches qui leur sont assignées, nos éléments aériens en tirent toujours des leçons, renforcent leurs liens de coopération et acquièrent de l'expertise.

L'intégration des pays participants constitue l'élément clé. Au nombre de ces pays, citons notamment la Belgique, la France, les Pays-Bas, le Danemark, l'Allemagne, la Norvège, la Pologne, le Royaume-Uni, les États-Unis, l'Italie. Les unités de la Force aérienne du Canada collaborent avec les autres pays en vue de définir et de mettre en œuvre un scénario de combat. À la fin de l'exercice, une analyse est effectuée dont les résultats sont communiqués à l'ensemble de la coalition.

Ce sont d'excellentes occasions d'entraînement et d'exercice pour les unités, qu'il s'agisse de membres de l'état-major, de contrôleurs des armes aériennes, de pilotes de CF-18 Hornet ou de CC-130 Hercules. On vise à ce que la planification tienne compte des objectifs d'instruction des Forces canadiennes, à tous les niveaux, et à ce que ceux-ci soient réalisés dans le cadre de l'exercice. Les exercices aident également les pilotes et les membres d'équipage à acquérir une meilleure connaissance de la situation et à améliorer leurs compétences en leadership. Les compétences sont acquises au fur et à mesure, comme ce serait le cas dans une situation véritable.

Chaque année, les scénarios d'entraînement changent, mais l'Aviation royale canadienne et les Forces canadiennes en tirent toujours profit, acquérant une plus grande expertise, améliorant leurs compétences et en cultivant de meilleures relations avec les membres de la coalition de l'OTAN.

Date de modification :