Huit militaires de l’ARC figurent parmi les 17 astronautes finalistes

Article de nouvelles / Le 24 avril 2017

Agence spatiale canadienne

Dix-sept candidats passeront au dernier tour du processus d’évaluation dans le cadre de la campagne de recrutement d’astronautes de l’Agence spatiale canadienne (ASC). D’ici l’été, l’ASC sélectionnera parmi eux deux aspirants astronautes qualifiés.

Aujourd’hui, Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, a annoncé le nom des 17 finalistes retenus. Parmi eux figurent dix militaires des Forces armées canadiennes, dont huit font partie de l’Aviation royale canadienne (ARC).

« Notre campagne de recrutement d’astronautes compte désormais 17 candidats, a dit le lieutenant-colonel Jeremy Hansen, pilote de chasse de l’ARC et astronaute canadien, peu après l’annonce faite à Toronto. Nous avons soumis les candidats à des tests pendant les dix derniers mois, mais il nous reste encore beaucoup à faire; d’une manière ou d’une autre, nous devons choisir deux astronautes parmi ce groupe de Canadiens extraordinaires! »

La major-général Tammy Harris, commandante adjointe de l’ARC, a dit aux candidats qu’ils « sont tous des exemples et une source d’inspiration pour les Canadiens », peu importe l’issue du processus de recrutement.

Le bureau de la commandante adjointe se charge de coordonner le soutien qu’apportent le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes à la campagne de recrutement d’astronautes. « J’aimerais aussi remercier la major-général Tammy Harris de son leadership, dont tous sont grandement reconnaissants et qui revêt une grande importance pour l’Agence spatiale canadienne et le processus de recrutement. » 

Voici la liste des 17 finalistes :

Matthew Bamsey

Alex DeLorey

le sous-lieutenant Francis James Frenzel, ARC, 436e Escadron de transport, basé à la 8e Escadre Trenton, en Ontario

la capitaine Vanessa Fulford, ARC, Centre d'essais techniques (Aérospatiale), situé à la 4e Escadre Cold Lake, en Alberta

le major Michael Anthony Jordan, ARC, Force d’essai interarmées du CH-148 Cyclone, basée en Floride

Erik Kroeker

le major Joshua Kutryk, ARC, 410e Escadron d'entraînement opérationnel à l'appui tactique, basé à la 4e Escadre Cold Lake, en Alberta

Charles-Philippe Lajoie

le sous-lieutenant Jason Leuschen, ARC, Recherche et développement pour la défense Canada, à Ottawa

le major Robert Riddell, d’Ottawa

Jennifer Anne MacKinnon Sidey

le capitaine Adam Sirek, Réserve de l’ARC, basé à Tecumseh, en Ontario

la capitaine Nathalie Sleno, ARC, détachement de la 1re Ambulance de campagne de l’Armée canadienne, basé à Yellowknife, aux Territoires-du-Nord-Ouest

Evan Alexander Beirne Thomas

la capitaine Andréane Vidal, ARC, Commandement des opérations spéciales, situé à la 8e Escadre Trenton, en Ontario

la capitaine Michelle Whitty, de Calgary

Jesse Zroback

Dans les prochains mois, ces candidats entameront le dernier tour du processus de recrutement.

La campagne de recrutement a lieu au moment où l’ASC se prépare à participer à de futures missions dans l’espace lointain avec les agences spatiales du monde entier.

Le travail des astronautes est très exigeant et nécessite des compétences diversifiées. Avec ses partenaires du ministère de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes, l’ASC a mis au point une série de tests visant à évaluer la pensée critique, le raisonnement analytique, la créativité et la forme physique des candidats, ainsi que leurs capacités de s'adapter et de travailler en équipe dans des conditions extrêmes.

« Nous nous devons de souligner le rôle qu’a joué le ministère de la Défense nationale dans le processus de recrutement et l’en remercier. Le MDN nous a aidés à créer les tests, mais, ce qui est encore plus important, il disposait des installations qui nous ont permis de mener ces tests, donc nous lui sommes très reconnaissants de sa participation », a ajouté le lieutenant-colonel Hansen.

« L’espace est une véritable source d’inspiration, a dit le ministre Bains. Tout comme le sont pour les jeunes Canadiens les hommes et les femmes très talentueux de la cohorte d’aspirants astronautes parmi lesquels notre pays devra faire une sélection. Chacun d’entre eux est un candidat de haut calibre. Les 17 finalistes de cette campagne de recrutement proviennent de milieux très variés. Ils sont médecins, ingénieurs, pilotes, chercheurs. Ils ont le pouvoir d’enflammer l’imagination de nos jeunes et de les inciter à devenir la prochaine génération de scientifiques et d’innovateurs de l’espace. »

Quelques faits intéressants

La quatrième campagne de recrutement d’astronautes du Canada s’est amorcée en juin 2016. Le nombre de postulants souhaitant faire partie de la prochaine génération d’explorateurs spatiaux s’est élevé à 3772. Ceux-ci provenaient d’un grand nombre de domaines liés aux sciences, aux technologies, à l’ingénierie et aux mathématiques.

Le budget de 2016 prévoit une somme de 379 millions de dollars pour prolonger la participation du Canada au programme de la Station spatiale internationale jusqu’en 2024. Cette mission vise à effectuer de la recherche qui permettra au secteur spatial canadien de tirer parti de possibilités sur les plans scientifique et de l’innovation.

Les outils utilisés pour évaluer les candidats dans le cadre de la campagne de recrutement d’astronautes de l’ASC ont été mis au point de concert avec des astronautes, actuels et anciens, ainsi qu’avec le ministère de la Défense nationale.

(Texte rédigé à l’aide de dossiers des affaires publiques de l’ARC)

Date de modification :