Le 150e anniversaire du Canada : l’ARC célèbre sa contribution à notre grand pays

Article de nouvelles / Le 1 juillet 2017

Peu avant la fête du Canada, le commandant et l’adjudant-chef de l’Aviation royale canadienne ont envoyé le message suivant aux aviateurs et aux aviatrices de l’ARC.

Un message du lieutenant-général Mike Hood et de l’adjudant-chef Gérard Poitras

Partout au pays, les Canadiens se préparent à célébrer, dans quelques jours, le 150e anniversaire de la Confédération canadienne. Il convient donc de nous remémorer le rôle crucial que l’Aviation royale canadienne a joué dans l’essor de notre grand pays et dans l'établissement de l’identité canadienne.

Le premier mouvement en vue de la création d’une aviation canadienne s’est manifesté en 1914, à peine cinq ans après le décollage du Silver Dart sur la surface gelée du lac Bras d’Or, sur l’île du Cap-Breton, soit le premier vol effectué par un appareil motorisé plus lourd que l’air au Canada. Les aviateurs canadiens se sont joints en masse au Royal Flying Corps durant la Première Guerre mondiale et, en 1917, ils ont été nombreux à faire partie du premier programme d’entraînement des pilotes militaires au Canada afin d’aller servir à l’étranger. L’ARC célèbre cette année le centenaire de ce programme.

Au cours de l’entre-deux-guerres, les pilotes de brousse ont fait leur apparition. Il s’agissait, dans bien des cas, d’aviateurs qui avaient servi pendant la guerre. Ils ont participé à l’ouverture de nos frontières, notamment dans le Grand Nord. Par la suite, de nouvelles techniques de photographie aérienne révolutionnant la création de cartes, l’ARC s’est fortement investie dans la cartographie de l’ensemble de la superficie terrestre du Canada.

La Seconde Guerre mondiale a eu pour effet d’accentuer le rôle de l’ARC en tant qu’institution nationale. Un nouveau programme d’entraînement d'équipages aériens a vu le jour au Canada et, à la différence de la Première Guerre mondiale, c’est l’ARC qui en a assuré le déroulement et la gestion. De plus, le Canada a insisté pour établir ses propres escadrons, sous le commandement de l’ARC, en vue du service à l’étranger. Vous êtes maintenant nombreux à faire partie de ces escadrons.

Aujourd’hui, vous, les hommes et les femmes de l’ARC, servez tous les jours avec fierté, professionnalisme et dévouement, afin de mener à bien des missions essentielles à la protection du Canada et de la population canadienne, et de maintenir la paix et la sécurité dans le monde. Puisqu’elle est le seul des trois services à être en mesure d’atteindre tout endroit dans notre vaste pays, l’ARC est garante de la souveraineté canadienne. Et vous y contribuez tous également, que vous soyez au sol ou dans les airs, ou que votre travail porte sur l’espace.

La géographie, la souveraineté et l’histoire du Canada sont étroitement liées à l’histoire de l’ARC, et c’est ce qui détermine notre doctrine, nos rôles et la compréhension de nos responsabilités à l’égard du Canada.

Ainsi, vous faites partie de l’histoire canadienne au même titre que tous les Canadiens et toutes les Canadiennes qui ont servi dans l’aviation militaire. Célébrez le 150e anniversaire de la Confédération canadienne en envisageant un avenir prometteur, mais, aussi, soyez fiers de votre pays et de faire partie de l’Aviation royale canadienne. Soyez aussi fiers des contributions que vous faites à notre grand pays que nous le sommes de vous.

Comme le rappelle la devise de l’ARC, « sic itur ad astra », « telle est la voie vers les étoiles ».

Date de modification :