ARCHIVÉE - Vœux des fêtes de l’Équipe de commandement de l’ARC

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Article de nouvelles / Le 10 décembre 2015

Chaque année, à pareille date, le commandant de l’Aviation royale du Canada (ARC) et l’adjudant-chef de l’ARC (qui est le sous-officier le plus haut gradé de la Force aérienne) offrent leurs vœux du temps des fêtes aux hommes et aux femmes de l’ARC, ainsi qu’aux autres membres de la grande famille de l’ARC, et reviennent sur les réussites de l’année qui s’achève. Voici leur message des fêtes 2015.

Par le lieutenant-général Michael Hood, commandant de l’Aviation royale canadienne

En cette période si spéciale de l’année, l’adjudant-chef de l’ARC, l’adjudant-chef Gérard Poitras, et moi avons le plaisir d’offrir nos meilleurs vœux à tous les membres de notre grande famille de l’Aviation royale canadienne : notre personnel militaire de la Force régulière et de la Force de réserve, nos colonels honoraires, nos collègues civils, nos familles, nos cadets de l’Air et nos anciens combattants.

L’année a été des plus occupées à l’ARC et, en raison des capacités que nous procurons aux Forces armées canadiennes et au gouvernement du Canada, on fera sûrement encore appel à nous. Outre la mission de l’opération Impact, nous nous sommes pleinement engagés dans des missions de recherche et sauvetage et avons participé à des exercices et de l’entraînement au Canada et à l’étranger. Nous avons également rempli notre rôle auprès du NORAD, assuré la protection de la souveraineté du Canada, pourchassé des trafiquants de drogues, mené des opérations pour détecter la pêche illégale, et bien plus encore. Et bien entendu, nous continuons de voler en formation avec nos partenaires et d’appuyer les autres services –  la Marine royale canadienne et l’Armée canadienne –  les autres organisations de la Défense et les autres ministères.

En septembre, nous avons pris le temps de commémorer l’un des événements les plus importants de l’histoire de notre Force aérienne : la bataille d’Angleterre. Le 75e anniversaire de cette bataille a été souligné à l’échelle nationale par une superbe cérémonie à laquelle a participé le Gouverneur général et Commandant en chef du Canada sur la colline du Parlement. Plus de 100 aviateurs et des centaines de membres du personnel de piste du Canada ont pris part à cette bataille, qui a marqué un moment décisif dans la guerre. L’an prochain, nous célèbrerons le 75e anniversaire du Programme d’entraînement arien du Commonwealth britannique. Dans le cadre de cette vaste entreprise canadienne, durant la Seconde Guerre mondiale, notre pays a entraîné des membres d’équipage de partout dans le monde, qui ont ensuite combattu l’ennemi et en sont revenus victorieux.

Au moment où j’écris ces lignes, nous participons à une autre mission de grande importance : offrir à des réfugiés syriens la sûreté et la sécurité du Canada. L’adjudant-chef Poitras et moi savons que tous ceux d’entre vous qui seront appelés à aider à accomplir cette mission sauront le faire avec professionnalisme et surtout, avec la générosité et la compassion qui font la réputation des Canadiens.

En repensant à mes cinq premiers mois à titre de commandant et à tout ce que vous avez accompli, sachez que nous sommes tous deux très fiers de vous. Nous vous remercions sincèrement pour le dévouement que vous manifestez pour assurer le succès de la mission de la Force aérienne. Continuez votre excellent travail, pendant que nous continuons d’œuvrer à la réalisation du concept Puissance aérienne en formation : une Force aérienne agile et intégrée, dotée de la portée et de la puissance nécessaires pour accomplir sa mission et voler en formation avec ses partenaires.

Nous sommes conscients qu’une carrière militaire exerce souvent des pressions sur la vie de famille. À l’occasion de la période des fêtes, nous espérons que vous pourrez profiter d’un repos bien mérité et de temps avec votre famille et vos amis. Leur amour et leur soutien sont essentiels à notre aptitude à réaliser de grandes choses au service du Canada. À ceux d’entre vous qui devront être en service durant la période des fêtes, que ce soit au Canada ou ailleurs au monde, nos pensées vous accompagnent, et nous vous remercions sincèrement de votre engagement.

Quelles que soient vos croyances ou votre groupe confessionnel, nous espérons que le message de paix et de joie qui accompagne la période des fêtes sera pour vous une source de force. L’adjudant-chef Poitras et moi souhaitons à chacun d’entre vous un joyeux Noël, de belles fêtes et une bonne et heureuse année 2016.

Date de modification :