CC130608 Hercules - Épilogue

Rapport / Le 18 mars 2015 / Numéro de projet : CC130608 - C Category

Lieu : Resolute Bay (Nunavut)
Date : 2015-03-18
État : Investigation Complete

L’avion de transport accidenté CC130J Super Hercules de Lockheed Martin était exploité par le 436e Escadron de transport, basé à la 8e Escadre Trenton, en Ontario (ON). L’équipage navigant effectuait une mission dans le Grand Nord canadien, à l’appui d’un exercice (NOREX) servant à confirmer la capacité des forces militaires à mener des opérations en région nordique. La mission consistait à transporter dupersonnel, de l’équipement et des fournitures.

Un équipage navigant de quatre membres pilotait l’avion accidenté afin de transporter à destination de Resolute Bay cinq palettes defret et 21 passagers en provenance de la 8e Escadre Trenton, ON. Le vol à destination de l’aérodrome de Resolute Bay (CYRB) s’est déroulé sans incident, et l’avion Hercules CC130608 a atterri sans problème sur la piste 35T dans de bonnes conditions météorologiques à 11h01 (heure locale), le 18 mars 2015. Comme il n’y a qu’une seule voie de circulation située au milieu de la piste, l’équipage navigant a fait demi-tour pour revenir vers le sud avant d’emprunter la voie de circulation Alpha vers l’ouest.

L’opérateur radio de CYRB a demandé à l’équipage de stationner le Hercules sur l’aire de trafic Polar Shelf située au nord del’aérodrome, car un avion CC177 Globemaster III qui devait décoller dans les deux heures suivantes occupait une grande partie de l’aire de trafic principale. Comme il approchait de la voie de circulation Bravo menant à l’aire de trafic Polar Shelf, l’équipage navigant a demandé à l’opérateur radio de CYRB de confirmer qu’il était possible pour un avion Hercules de circuler au sol jusqu’à l’endroit prévu. Après avoir reçu une confirmation de l’opérateur radio de CYRB indiquant que des avions Hercules et Boeing 737 avaient déjà circulé au sol jusqu’à cet endroit de l’aérodrome, le copilote, qui se trouvait aux commandes et occupait le siège gauche pendant cette étape de la mission, a orienté l’avion Hercules vers le nord sur la voie de circulation Bravo.

Ayant repéré des obstacles du côté gauche de l’appareil, c’est-à-dire des lampadaires et une remise d’entreposage, le commandant de bord a demandé au copilote de rester du côté droit de la voie de circulation. Pendant que l’avion circulait, l’opérateur radio a communiqué avec l’équipage pour signaler qu’il croyait avoir vu l’appareil heurter un lampadaire. Le copilote a regardé à l’extérieur, vers l’extrémité de l’aile gauche, alors que cette dernière touchait la remise d’entreposage (un deuxième objet); il  immédiatement immobilisé l’appareil.

Après avoir évalué la situation difficile et confirmé que l’extrémité de l’aile ne touchait plus la remise d’entreposage, le commandant de bord a décidé de continuer à circuler vers l’aire de trafic Polar Shelf. Une fois l’appareil stationné, les moteurs ont été coupés. Une évaluation préliminaire a révélé que l’extrémité de l’aile gauche avait subi des dommages importants sur une longueur de deux pieds. L’équipage navigant a ensuite procédé au débarquement des passagers et du fret, mettant un terme à la mission.

Une évaluation complète des dommages a révélé que l’extrémité de l’aile gauche avait été lourdement endommagée (catégorie C) sur une longueur de deux pieds. L’enquête a surtout porté sur les facteurs humains et organisationnels.

Date de modification :