LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE (1914-1918)

PLEINS FEUX SUR… LA RAF ET LE RFC

Créé en 1912, le RFC appuiera l’Armée britannique pendant la majeure partie de la Première Guerre mondiale. En 1917, le RFC met sur pied le Royal Flying Corps Canada pour entraîner des équipages dans le sud de l’Ontario. Le 1er avril 1918, le RNAS et le RFC fusionnent pour former la Royal Air Force (RAF), soit la plus ancienne force aérienne indépendante du monde. Des Canadiens ont servi avec fierté et professionnalisme dans ces trois entités. 

Robert Leckie, dans une photo prise en 1944.

Le 5 août 1918, le ministère de l’Air britannique annonce la formation de deux escadrons de la RAF entièrement constitués de Canadiens. Un décret en conseil canadien confirme la création de la Force aérienne du Canada le 19 septembre « aux fins de la guerre en cours ».

Le 1er Escadron, équipé d’avions de chasse Sopwith Dolphin, est formé le 20 novembre 1918 et placé sous le commandement du major Andrew Edward McKeever. Le 2e Escadron, muni de bombardiers de jour de Havilland 9a, est créé le 25 novembre sous le commandement du capitaine Walter B. Lawson. Les deux unités sont basées à Upper Heyford (Angleterre). En mars 1919, les escadrons sont réunis pour former une escadre qui est placée sous le commandement du lieutenant-colonel Robert Leckie.

Le 30 mai 1919, le gouvernement du Canada décide que le pays n’a pas besoin d’une force aérienne et qu’il n’a pas non plus les moyens d’en avoir une, et c’est ainsi que le concept d’une aviation militaire canadienne meurt encore une fois.

Environ 20 000 Canadiens on servit dans la RFC, RNAS ou la RAF en temps de guerre et environ 1 500 d’entre eux feront le sacrifice de leur vie.

Robert Leckie a été le premier lieutenant-colonel d’aviation de l’ARC. Il s’élèvera jusqu’au grade de maréchal de l’Air et commandera l’ARC de 1944 à 1947.

LE SAVIEZ-VOUS?

Le sous-lieutenant d’aviation Edward Rochfort Grange devient le premier as canadien de l’aviation le 4 janvier 1917. Ce jour-là, il abat son cinquième avion ennemi aux commandes d’un Sopwith Pup au sein du RNAS. Bien qu’il soit né au Michigan de parents britanniques, il a grandi à Toronto.