LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE (1914-1918)

Le capt William A. Bishop, dans le cockpit de son Nieuport Scout, alors qu’il fait partie de la 60e Escadrille, en 1917.

William Avery Bishop, VC, CB, DSO avec barrette, MC, DFC, ED est l’un des meilleurs as de la guerre. Il n’est cependant pas le Canadien ayant obtenu le plus de décorations – pas tout à fait.

En réalité, le détenteur de ce titre est son collègue et ami William Barker. Toutefois, comme Bishop se classe au troisième rang parmi les as de l’aviation de la Première Guerre mondiale, ayant accumulé 72 victoires, et que certains le considèrent comme étant le premier as de l’Empire britannique, c’est de loin le héros le plus vénéré de l’Aviation royale canadienne (ARC) et un des personnages militaires canadiens les mieux connus, au pays et à l’étranger. Il incarne le type de pilote de chasse canadien combatif qui affronte le danger sans avoir froid aux yeux.

Bishop, qui est doté d’une vision extraordinaire et d’aptitudes phénoménales au tir, possède aussi ce que Napoléon appelait « le courage de trois heures du matin ». Le 2 juin 1917, le raid que Bishop, qui est capitaine à l’époque, effectue à l’aube contre l’aérodrome allemand d’Estourmel lui vaut la Croix de Victoria, la première jamais décernée à un aviateur canadien.

Entre les deux guerres, Bishop connaît des hauts et des bas dans le secteur privé, et la compagnie aérienne qu’il exploite avec William Barker finit par échouer.

En 1938, il est nommé maréchal de l’Air honoraire, malgré que lorsqu’il reprend le service actif dans l’ARC en septembre 1939, il est commodore de l’air. L’ARC lui confie le recrutement, une tâche dont il s’acquitte merveilleusement bien.

Son mauvais état de santé l’amène à démissionner en 1944, mais il offre de reprendre son poste de recruteur quand la guerre de Corée éclate.

Billy Bishop meurt en 1956 et il est inhumé dans sa ville natale d’Owen Sound (Ontario). Il est intronisé au Panthéon de l’Aviation du Canada en 1974.

Le m/air Bishop rend visite à des aviateurs de l’ARC en Grande-Bretagne en 1942.