LA SECONDE GUERRE MONDIALE (1939-1945)

L’Hollywood et l’ARC

Jimmy Cagney signe un autographe pour l’avc J.R. Ducharme.

Hollywood, qui a produit des milliers de films à thème militaire pendant la Seconde Guerre mondiale pour stimuler le moral et appuyer l’effort de guerre, se sert tout d’abord du Programme d'entraînement aérien du Commonwealth (PEACB) comme angle pour présenter le film plutôt mauvais intitulé Un yankee dans la Royal Air Force (RAF), qui paraît en 1941 et met en vedette Tyrone Power et Betty Grable.

La même année, l’industrie du cinéma tourne de nouveau son attention vers le Canada. Elle réalise le film Les chevaliers du ciel avec de grands noms de l’époque : James Cagney, Dennis Morgan, Alan Hale père et Brenda Marshall. Le réalisateur Michael Curtiz, cinéaste prolifique et doué, signe aussi des classiques tels que La glorieuse parade, Les aventures de Robin des Bois et Casablanca.

Le film Les chevaliers du ciel est un mélodrame pur, parfois bidon, mais les acteurs et l’équipe sont effectivement venus au Canada pour tourner des séquences à North Bay, à Ottawa et à plusieurs stations de l’Aviation royal canadienne (ARC) telles que Jarvis, Uplands et Trenton, toutes situées en Ontario. Le film fait voir comment des pilotes de brousse deviennent des pilotes militaires et il montre le travail accompli dans le cadre du PEACB. Par ailleurs, les séquences aériennes sont fantastiques.

En outre, Billy Bishop joue son propre personnage dans ce film. Même le défilé de remise des brevets de pilote, filmé à Uplands, met en vedette une véritable classe de la 2e École militaire de pilotage dont les membres reçoivent leur brevet des mains de Bishop. Cette bribe d’histoire est un motif suffisant pour voir le film.

Le m/air Billy Bishop et Jimmy Cagney s’échangent des anecdotes pendant le tournage du film Les chevaliers du ciel le 21 juillet 1941, à la Station Uplands de l’ARC à Ottawa.

Les membres de la distribution du film Les chevaliers du ciel en compagnie d’officiers de l’ARC à la Station Rockliffe de l’ARC (de gauche à droite) : le lcol avn J.L. Hurley, Dennis Morgan, James Cagney, le cmdt avn Harold Pearce et Alan Hale, Sr.

LE SAVIEZ-VOUS?

Pour la première du film Les chevaliers du ciel, le 21 février 1942, des pilotes de l’ARC en livrent eux-mêmes des copies à Ottawa, à New York, à Londres, au Caire, à Melbourne, à Toronto, à Winnipeg et à Vancouver.