LE DÉBUT DE LA GUERRE FROIDE (1945)

PLEINS FEUX SUR… LE F-86 SABRE

F-86 Sabre

L’avion le plus célèbre de la guerre froide est le F-86 Sabre. Même si l’appareil est construit pour l’USAF par la North American Aviation Inc., Canadair obtient une licence pour le fabriquer au Canada et en améliorer les qualités déjà étonnantes. Les Sabre Mk III, Mk V et Mk VI de Canadair utilisent tous des turboréacteurs Avro Orenda qui en accroissent la puissance. Outre que Canadair livre des Sabres à l’Aviation royal canadienne (ARC), elle en vend à l’Allemagne de l’Ouest, à la Colombie et à l’Afrique du Sud.

PLEINS FEUX SUR… LE CP-107 ARGUS

Au cours des années les plus froides de la guerre froide, l’avion CP-107 Argus assure un service hors pair de lutte anti-sous-marine, protégeant ainsi les voies maritimes du Canada. Adaptation du Bristol Britannia, l’appareil est conçu et construit au Canada. Il est considéré à l’époque comme l’avion de lutte anti-sous-marine le plus sophistiqué dans le monde. Trente-trois appareils sont mis en service à compter de 1957 et, lorsque la dernière mission d’un Argus a lieu, le 24 juillet 1981, 31 avions sont toujours en service.

On s’inspire de la mythologie grecque pour son nom : Argos Panoptès (Argus en anglais) était doté de 100 yeux, dont deux seulement étaient fermés à tout moment. Remplaçant le modèle de patrouille maritime du Lancaster et du CP-122 Neptune, l’Argus est lui-même remplacé par le CP-140 Aurora.