L’ARC DANS LE CIEL DE LA CORÉE (1950-1953)

Le capt avn Levesque reçoit la Croix américaine du service distingué dans l’Aviation « quelque part » en Corée.

Le pilote de l’Aviation royal canadienne (ARC) Omer « Trottle » Lévesque sert avec distinction pendant la Seconde Guerre mondiale. Il participe activement aux combats dans le ciel de la France et traverse régulièrement la Manche. Il est abattu puis capturé et il passe les trois dernières années du conflit comme prisonnier de guerre dans le Stalag Luft III.

Aujourd’hui, on se souvient surtout de lui comme étant un pilote de F-86 Sabre dans la USAF pendant la guerre de Corée.

Lévesque, qui est né en 1920 à Mont-Joli (Québec), entreprend un échange avec la USAF à la Base aérienne Langley (Virginie) en juin 1950. Après avoir suivi un cours de recyclage sur des North American F-86 Sabre, il est affecté au 334e Escadron de la 4e Escadre de chasseurs-intercepteurs et il arrive en Corée le 1er décembre 1950.

L’escadre est la première formation de Sabre à être déployée en Extrême-Orient. Le 17 décembre, le capitaine d’aviation Lévesque décolle avec l’escadron qui effectue sa première sortie opérationnelle contre des MiG-15 soviétiques. Il devient ainsi le premier Canadien et le premier pilote du Commonwealth à livrer un combat à bord d’un avion à réaction contre des avions à réaction. Il sera aussi le premier membre de l’ARC à remporter une victoire pendant la guerre de Corée.

Lévesque obtient la U.S. Air Medal après avoir effectué 20 missions entre le 17 et le 20 décembre 1951. Le 30 mars 1951, tandis qu’il escorte des bombardiers B-29, il remporte la Croix du service distingué (DFC) dans l’aviation américaine en luttant contre plusieurs MiG. Les victoires qu’il remporte alors lui valent le titre d’as.

Lévesque termine sa mission en juin 1951 et revient au Canada. Entre cette date et son départ à la retraite, en 1965, il sert notamment au Commandement de la défense aérienne, à Saint-Hubert (Québec), dans la Commission internationale de contrôle au Vietnam et auprès du NORAD. Il est colonel honoraire du 425e Escadron d’appui tactique de 2001 à 2004 et il est intronisé au Panthéon de l’Air et de l’Espace du Québec en 2002.

Omer Lévesque est décédé en 2007.

F/L Levesque