L’ÂGE D’OR (1950-1964)

Les vrais jumeaux Bruce (à gauche) et Douglas Warren, tout deux surnommés « Duke », devant le Spitfire de Douglas, surnommé « Duke II ».

Le lieutenant-colonel Douglas « Duke » Warren est lieutenant d’aviation quand il est choisi pour être un des rares pilotes qui iront combattre les MiG soviétiques aux commandes d’avions Sabre au-dessus de la Corée. Warren n’en est pas à ses premières armes, car il a déjà servi avec distinction pendant la Seconde Guerre mondiale. En effet, il a compté parmi les 60 pilotes de l’ARC qui ont appuyé l’attaque amphibie à Dieppe (France) le 19 août 1942. Pendant que les soldats canadiens subissaient de lourdes pertes au cours de cette malheureuse tentative faite pour envahir la Forteresse Europe d’Adolf Hitler, Warren pilotait un Spitfire au-dessus de la plage et affrontait la Luftwaffe. Il a d’ailleurs abattu un appareil ennemi. Le vrai jumeau de Duke, Bruce (dont le surnom est également « Duke »), est lui aussi dans les airs ce jour-là.

Le roi George VI décernera aux deux frères la Croix du service distingué dans l’aviation (DFC) en mars 1945, moins de deux mois avant la fin de la Seconde Guerre mondiale. Après avoir présenté les médailles aux frères, le roi déclarera : « Je ne pense pas avoir déjà fait cela jusqu’ici! »

Duke Warren (à gauche) et Eric Hartmann devant un Sabre de la Luftwaffe en arrière-plan.

Warren est envoyé à Oldenburg (Allemagne de l’Ouest) à titre de pilote instructeur pour aider la Luftwaffe d’après-guerre à mettre sur pied son unité d’entraînement opérationnel de Sabre et à apprendre aux pilotes ouest-allemands à voler aux commandes du nouvel avion à réaction. Son commandant adjoint n’est nul autre que le célèbre pilote de la Luftwaffe Erich Hartmann, l’as des as de la Seconde Guerre mondiale. Avec 352 victoires à son crédit, Hartmann a établi un record universel quant au nombre d’avions abattus. Cette fois, cependant, Hartmann et Duke Warren sont dans le même camp.

Duke est décédé le 28 août 2011.