La Vie dans la Force Aérienne

Insigne et devise du Commandement aérien

Insigne et devise du Commandement aérien

L’insigne du Commandement aérien montrait, sur un fond azuré, un aigle qui s’envole à partir d’une couronne. L’azur représentait le ciel bleu, l’aigle représentait la Force aérienne et la couronne d’étoiles représentait le Commandement aérien. Le Commandement aérien a adopté pour devise Sic itur ad astra (Telle est la voie vers les étoiles), ce qui marquait un retour à celle que l’Aviation canadienne avait choisie au moment de sa création en 1920.

Insgne et devise de l’Aviation royal canadienne modern

Insigne et devise de l’ARC modern

En 2013, après le rétablissement du nom historique « Aviation royale canadienne », la Force aérienne a adopté un insigne qui rappelait celui de l’Aviation royal canadienne (ARC) d’origine sur lequel on pouvait voir un aigle aux ailes déployées sur un fond azuré. L’ARC moderne a conservé la devise Sic itur ad astra.

La musique de défilé

Des aviateurs défilent pendant un rassemblement d’escadre en 1941.

Une musique de défilé est un morceau qui, avec ou sans paroles, identifie une unité militaire particulière et que l’on joue habituellement à l’occasion d’un défilé et d’une cérémonie. Les régiments de l’Armée ont chacun la leur, mais l’ARC et la Marine royale canadienne n’en ont qu’une seule. Celle de l’ARC a été composée par Sir Walford Davies en 1918 à partir de la sonnerie de clairon employée par le Royal Flying Corps (RFC) et le Royal Naval Air Service (RNAS). Elle a été empruntée à la Royal Air Force (RAF) en 1943. 


 

À travers les embûches nous vaincrons.
Laissant dans les étoiles une traînée de gloire,
Nous vivrons sur terre et en mer
Jusqu’à la victoire.
Les hommes en bleu sillonnent le ciel
Avec dans chaque cœur la même pensée,
Combattons pour le bon droit!
Dieu est à nos côtés!
Nous serons libres.

 

PLEINS FEUX SUR… L’OISEAU

Image de l'aigle dans l’emblème de l'ARC.

L’oiseau figurant dans l’emblème a fait l’objet de nombreux débats au fil des ans. Certains affirment qu’il s’agit d’un albatros, et d’autres, d’un aigle. Les origines de ce débat sont troubles, mais cela n’a jamais empêché une discussion animée!

Pour mettre les choses au clair (une fois pour toutes), répétons qu’il s’agit d’un aigle!