La Vie dans la Force Aérienne

Dessin sur le nez d’un bombardier Lancaster pendant la Seconde Guerre mondiale.

Peinture de guerre le nez d’un hélicoptère Griffon en Afghanistan.

Les « peintures de guerre » (Nose Art ) NOSE ART

Les peintures peuvent être humoristiques, osés ou porteurs de messages!Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les pilotes et les aviateurs ayant un certain talent artistique personnalisent souvent le nez de leur avion en y peignant des images. Dans les forces armées de l’époque dominées par les hommes, les images sont fréquemment inspirées des populaires « Varga girls » – des femmes en tenue légère peintes par Alberto Vargas et mises en vedette dans les revues masculines de l’époque. Les autres thèmes de prédilection sont des dessins humoristiques ou des scènes véhiculant des messages de mort et de destruction pour l’ennemi.

Pendant la campagne aérienne en Afghanistan, les peintures de guerre réapparaît sur les aéronefs de l’Aviation royale canadienne (ARC) dans le théâtre, surtout sur les CH-146 Griffon. Quatre panneaux de Griffon portant de tels dessins ont été préservés dans le cadre de l’opération Keepsake, une initiative visant à préserver le patrimoine historique des Forces armées canadiennes en Afghanistan.

Les Hurricanes de l’ARC

La Force aérienne a remporté la Coupe Grey en 1942 sans grande difficulté.La Seconde Guerre mondiale faisait rage, et la plupart des joueurs de football servaient sous les drapeaux. Par conséquent, le 5 décembre, le premier match non civil de la Coupe Grey a eu lieu entre deux équipes de l’ARC : les Hurricanes de l’ARC (Toronto) et les Bombers de l’ARC (Winnipeg). Les Hurricanes ont remporté la victoire avec la marque de 8 à 5 à l’issue du match disputé à Varsity Station, à Toronto, devant une foule de 12 455 spectateurs. Au total, sept joueurs des Hurricanes ont été tués par la suite à la guerre.

LE SAVIEZ-VOUS?

Le Smithsonian Institution

Un uniforme de l’ARC qui date d’avant l’unification, porté par le lcol avn Gareth W. Flewelling, qui en a fait don au National Air and Space Museum à Washington (DC).

Certains diraient que les Russes ont donné les « bleus » à la Force aérienne!

Après avoir porté la tenue kaki du Royal Flying Corps et le bleu marine de la première Aviation canadienne, l’ARC a adopté la tenue bleu-gris de la Royal Air Force (RAF).

La RAF avait à l’origine acheté le tissu de la mercerie Burberry de Londres. Un régiment de la cavalerie impériale russe avait, au départ, commandé le tissu, mais l’unité n’a pas survécu à la Révolution russe de 1917, et le régime communiste nouvellement arrivé au pouvoir n’en avait pas besoin. Burberry a donc vendu le tissu bleu-gris à la RAF à un prix d’aubaine.

L’ARC avait également un uniforme d’été couleur havane. Avec l’unification, la Force aérienne a endossé l’uniforme vert foncé, mais elle est revenue à l’uniforme bleu pâle en 1985 quand les uniformes distinctifs des trois éléments ont de nouveau été adoptés pour la Marine, l’Armée et la Force aérienne.