15e Escadre Moose Jaw

La 15e Escadre, située à Moose Jaw, est le centre d’entraînement du personnel navigant de l’Aviation royale canadienne (ARC). Elle comprend la 2e École de pilotage des Forces canadiennes (EPFC) et le 431e Escadron de démonstration aérienne (Snowbirds des FC), tous deux situés à Moose Jaw (Sask.), et la 3 EPFC, située à Portage La Prairie (Man.). L’Escadre constitue le site principal de l’entraînement en vol de l’OTAN au Canada (NFTC) et des programmes d’entraînement au vol et de soutien contractuels (FEVS). La 15e Escadre est responsable de sept différentes plateformes d’aéronef, notamment : le CT-156 Harvard II, le CT-155 Hawk, le CT-114 Tutor, le CH-139 Jet Ranger, le Bell 412 CF, le Grob 120A et le C90B King Air. 

Des 130 000 heures de vol approximatives effectuées par l’Aviation royale canadienne (ARC) chaque année, la 15e Escadre en cumule environ 40 000, soit 30 % du total annuel d’heures de vol de l’ARC. Les écoles d’entraînement de la 15e Escadre sont des centres d’excellence grâce au personnel et aux pilotes-instructeurs qualifiés du Canada et de l’OTAN qui dévouent leur temps pour que les stagiaires puissent profiter de toutes les occasions d’apprentissage pendant leur entraînement. Ils réussissent à produire du personnel navigant parmi les meilleurs au monde.

Le commandant de la 15e Escadre Moose Jaw possède également le titre de Directeur du programme d’entraînement des pilotes de l’OTAN au Canada et il est responsable de l’entraînement initial de tous les pilotes de l’ARC. La 15e Escadre produit en moyenne 110 pilotes brevetés qualifiés par année entre la 2e École de pilotage des Forces canadiennes, qui forme des pilotes de chasseurs et des pilotes-instructeurs, et la 3e École de pilotage des Forces canadiennes, qui forme des pilotes d’aéronefs à voilure tournante (hélicoptères) et des pilotes d’aéronefs multimoteur.

La 15e Escadre et les programmes NFTC et FEVS jouent un rôle essentiel dans la préparation des futurs équipages aériens pour répondre aux défis opérationnels qu’ils auront à affronter dans les unités et pendant les déploiements. Tous les pilotes de l’ARC passent par ces programmes pour obtenir leur brevet. Le programme NFTC offre au Canada une excellente occasion de travailler et de s’entraîner étroitement aux côtés des partenaires de l’OTAN, au grand bénéfice des opérations de la force aérienne de l’OTAN. Actuellement, il y a des pays de l’OTAN qui participent au programme puisque des stagiaires ou instructeurs proviennent de Singapour, le Royaume-Uni et de la Hongrie.

Histoire

Les programmes NFTC et FEVS se fondent sur la longue et fière tradition canadienne d’aider à former et développer les pilotes des pays alliés, tradition qui remonte à la Première Guerre mondiale et qui s’est poursuivie avec le Plan d’entraînement aérien du Commonwealth britannique. En tant qu’École de pilotage militaire no 32, l’aérodrome de Moose Jaw a formé plus de 1 200 pilotes pour la Deuxième Guerre mondiale dans le cadre du Plan d’entraînement aérien du Commonwealth britannique. Le plan a permis à des pilotes de l’ensemble du Commonwealth de s’entraîner au Canada, ce qui était idéal pour la formation des équipages en raison de la distance avec l’Europe et des secteurs d’entraînement peu peuplés.

En savoir plus sur l'histoire de la 15e Escadre.

Escadrons

Équipement

Insigne

« Servir l’avenir »

Signification : L’orignal sur l’insigne rend hommage à la ville de Moose Jaw. L’escadre se situe à 4 miles nautiques au sud de celle-ci.

Équipe de commandement

Colonel Ron Walker

Colonel Ron Walker, CD

Adjudant-chef Marlene Shillingford

Adjudant-chef Marlene Shillingford, MMM, CD

Nouvelles de l'escadre

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser
Le 1 février 2020

Des militaires participent à une parade sur l’herbe en costume traditionnel complet.

Le tartan de l'ARC : Comment tout a commencé

Le tartan et le premier corps de cornemuses de l’ARC voient le jour en même temps, en 1942, à l’initiative du colonel d’aviation Elmer G. Fullerton, de l’École de pilotage militaire no 9, à Summerside, à l’Île-du-Prince-Édouard.
Le 6 avril 2021

Une image montrant trois insignes de la force aérienne, tous représentant un aigle.

L’ARC célèbre ses 97 années d’existence

L’Aviation royale canadienne voit le jour le 1er avril 1924. Ses origines remontent toutefois à 1917, et à l’établissement du Royal Flying Corps Canada dans le sud de l’Ontario.
Le 1 avril 2021

Une photo d’un homme portant un uniforme militaire bleu assorti de médailles. À l’arrière, on voit un drapeau canadien.

Ma motivation : rendre ce que j’ai reçu par le service

L’Adjuc Keith Mitchell pourrait prolonger de deux ans son service militaire exceptionnel de plus de 40 ans couronné par une Croix de la vaillance, mais il y met fin le 31 mars 2021.
Le 31 mars 2021

Un montage photo de six personnes portant des vêtements militaires, civils et de sports. Au milieu du montage se trouve un insigne militaire autour duquel on voit les mots « SOLDIER ON » et « SANS LIMITES ».

Ensemble, malgré la distance : créer des liens au moyen d’un défi physique

Le Défi 4-4-48, au cours duquel on marche ou court 6,4 km toutes les quatre heures pendant 48 heures, a permis à six militaires de se réunir virtuellement et de soutenir le programme Sans limites.
Le 30 mars 2021

Nos coordonnées

15e escadre Moose Jaw
CP 5000
Moose Jaw SK  S6H 7Z8

Officier des affaires publiques

Téléphone : (306) 694-2823
Fax : (306) 339-8120
Courriel : 15wingpao@forces.gc.ca