Lieutenant d’aviation Peter Lochnan

Galerie d'images

Liens connexes

Biographie / Le 12 septembre 2013

On rend hommage aux pilotes de la bataille d’Angleterre qui ont combattu les Allemands qui se préparaient à envahir les îles britanniques. Les pilotes de l’Aviation royale canadienne comme Gordon McGregor, Ernie McNab et Dal Russel sont, à juste titre, respectés pour le rôle qu’ils ont joué. Toutefois, plusieurs autres ont combattu et sont morts, sans avoir connu autant de renommé et ayant des histoires tout aussi intéressantes. Le lieutenant d’aviation Peter Lochnan est l’un de ces pilotes.

En juin 1939, Peter William Lochnan d’Ottawa, âgé de vingt‑cinq ans, est accepté au sein de l’ARC et reçoit une commission de la Force auxiliaire de l’ARC, comme c’était l’usage à cette époque. Dès le début, il suit un parcours inhabituel, étant affecté à l’Aero Club de la Colombie‑Britannique pour apprendre à piloter et étant l’un des quelques officiers de l’ARC à avoir participé à un programme précurseur du Programme d’entraînement aérien du Commonwealth britannique.

Il apprend ensuite à devenir pilote de combat au Camp Borden (Ontario) puis, en juin 1940, il est affecté au 112e Escadron avant d’être envoyé au Royaume-Uni. Constitué d’avions Westland Lysander, l’Escadron participe à des exercices de collaboration avec l’armée de terre à préparer des mesures défensives contre une invasion éventuelle de l’Angleterre. Le 19 août, Lochnan est l’un des trois pilotes de l’Escadron choisis pour piloter l’avion de chasse Hurricane et combattre avec le 1er Escadron de l’ARC qui est sur le point de participer à la bataille d’Angleterre.  

Peu après son arrivée au 1er Escadron, Lochnan est réputé avoir endommagé deux bombardiers le 9 septembre. Le 15 septembre, il attaque, à très courte distance, un Heinkel 111 puis, après l’avoir forcé à atterrir à West Malling, il atterrit près de lui et « aide » le pilote allemand à s’extirper de son avion. Le 27 septembre, il partage la victoire sur un Messerschmidt ME‑110, atterrissant son Hurricane endommagé à Gatwick, là où le pilote allemand s’est écrasé. Il remporte sa dernière victoire contre un ME‑109, le 7 octobre. Avant que l’Escadron ne soit mis au repos, le 10 octobre, Lochnan a volé presque tous les jours, sortant parfois deux ou trois fois par jour, la plupart du temps pendant plus d’une heure.     

En février 1941, Lochnan est affecté au 400e Escadron où il participe à la formation de l’escadron avec et pour les armées canadiennes et britanniques. Les Lysander étaient beaucoup plus lents que les Hurricane pilotés par Lochnan lors de la bataille d’Angleterre. En même temps, l’escadron se préparait à recevoir le Curtiss Tomahawk, un avion encore plus rapide.

Le 10 mai, Lochnan et deux autres pilotes du 400e Escadron sont affectés au sein de deux escadrons de la RAF pour exécuter des missions de sauvetage en mer. Lochnan se rend au 225e Escadron à Pembray, au pays de Galles, tout juste comme arrivaient les premiers Tomahawk au 400e Escadron. Le 21 mai, on apprend, à Pembray, qu’un Tiger Moth, avec deux membres de la Royal Air Force à bord, s’est écrasé à l’embouchure de la Severn River. La météo n’était pas propice pour voler : un plafond bas et beaucoup de brouillard. Après un briefing, Lochnan décide tout de même de partir à leur recherche. Accompagné d’un mitrailleur de bord de la RAF sur le siège arrière, tout juste après le décollage, il accroche un arbre sur le dessus d’une colline à proximité. Le Lysander s’écrase et prend feu. Lochnan est extirpé de l’épave et décède plus tard au cours de la journée.

Lieutenant d'aviation Peter Lochnan était un pilote de chasse adroit, doté d’un sens aigu du devoir. Il n’était pas obligé de participer à la mission de sauvetage au cours de laquelle il allait perdre la vie. Toutefois, comme dans le cas de bien d’autres pilotes, l’appel à l’aide d’un aviateur éclipse toute prudence. Lochnan est l’un des plus de 50 pilotes canadiens de la bataille d’Angleterre à avoir perdu la vie au cours de la guerre, plus d’un tiers des pilotes à avoir servi. 

Date de modification :