CT114161 Tutor - Épilogue

Galerie d'images

Rapport / Le 29 janvier 2021 / Numéro de projet : CT114161- A Category

Endroit : 1 NM à l’est de l’aéroport de Kamloops, C.-B.
Date: 17 mai 2020
État : Enquête terminée

L'accident impliquait un avion CT114 Tutor de l'équipe de démonstration aérienne des Forces armées canadiennes (Snowbirds) en route vers Comox, C.-B., pour se repositionner à l'appui de l'Op INSPIRATION. L'avion était le numéro deux d'une formation de deux avions Tutor.

Après le décollage, les deux occupants ont entendu un bruit fort semblable à celui d'un impact et l'avion a alors subi une perte de poussée. Le pilote a amorcé une montée tout droit puis a choisi d'effectuer un virage à gauche en direction de l'aéroport. La manoeuvre a entraîné un décrochage aérodynamique à mi-chemin du virage avant que le pilote ne donne l'ordre d'abandonner l'avion. Les deux occupants se sont ensuite éjectés et l'avion a été détruit lors de l'impact dans un quartier résidentiel. Le passager a subi des blessures fatales et le pilote a été grièvement blessé. Les éléments de preuve recueillis au cours de l’enquête ont révélé que les séquences d’éjection des deux occupants se trouvaient à l’extérieur de l’enveloppe d’éjection.

Les preuves ADN recueillies à partir des composants internes du moteur ont confirmé l'ingestion d'un oiseau comme en témoignent les preuves vidéo, mais les dommages qu'il a causés étaient insuffisants pour provoquer une panne catastrophique. Cela a plutôt entraîné un décrochage du compresseur qui n'a jamais été rectifié.

L’enquête recommande la publication d’une directive décrivant la priorité de l’équipage en cas d’urgence pendant la phase de décollage ou d’atterrissage et pouvant entraîner une éjection à proximité ou au-dessus d’une zone peuplée.

L'enquête recommande également qu'une formation complémentaire sur les urgences liées aux moteurs soit pratiquée dans l'environnement de décollage / à basse altitude. Il est également recommandé que la pratique consistant à ranger des objets entre le siège éjectable et la paroi de la cellule cesse immédiatement.

Enfin, des recherches supplémentaires sont recommandées sur les options potentielles qui stabiliseraient le siège éjectable du CT114 de toute tendance à tanguer, rouler ou lacer immédiatement après son départ des rails du siège éjectable.

##MCECOPY##Après le décollage, les deux occupants ont entendu un bruit fort semblable à celui d'un impact et l'avion a alors subi une perte de poussée. Le pilote a amorcé une montée tout droit puis a choisi d'effectuer un virage à gauche en direction de l'aéroport. La manoeuvre a entraîné un décrochage aérodynamique à mi-chemin du virage avant que le pilote ne donne l'ordre d'abandonner l'avion. Les deux occupants se sont ensuite éjectés et l'avion a été détruit lors de l'impact dans un quartier résidentiel. Le passager a subi des blessures fatales et le pilote a été grièvement blessé. Les éléments de preuve recueillis au cours de l’enquête ont révélé que les séquences d’éjection des deux occupants se trouvaient à l’extérieur de l’enveloppe d’éjection.
##MCECOPY##Après le décollage, les deux occupants ont entendu un bruit fort semblable à celui d'un impact et l'avion a alors subi une perte de poussée. Le pilote a amorcé une montée tout droit puis a choisi d'effectuer un virage à gauche en direction de l'aéroport. La manoeuvre a entraîné un décrochage aérodynamique à mi-chemin du virage avant que le pilote ne donne l'ordre d'abandonner l'avion. Les deux occupants se sont ensuite éjectés et l'avion a été détruit lors de l'impact dans un quartier résidentiel. Le passager a subi des blessures fatales et le pilote a été grièvement blessé. Les éléments de preuve recueillis au cours de l’enquête ont révélé que les séquences d’éjection des deux occupants se trouvaient à l’extérieur de l’enveloppe d’éjection.

Rester à jour

Date de modification :