ARCHIVÉE - Le 401e Escadron d’appui tactique renaît

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Article de nouvelles / Le 3 juillet 2015

De la 4e Escadre Cold Lake 

Le commandant de la 1re Division aérienne du Canada, le major-général Dave Wheeler, ainsi que le commandant de la 4e Escadre Cold Lake (Alberta), le colonel Eric Kenny, ont participé à une cérémonie en l’honneur de remise en service du 401e Escadron d’appui tactique le 30 juin 2015.

Le 401e Escadron a été dissous le 23 juin 1996 après 55 ans d’opérations. Avant sa plus récente dissolution, le 401e Escadron avait piloté le CH-136 Kiowa au Saint‑Hubert (Québec). Grâce à son rétablissement, le 401e Escadron devient le cinquième escadron de l’Aviation royale canadienne (ARC) à piloter l’avion de chasse CF-188 Hornet.

Le nouveau commandant de l’escadron, dont les membres sont surnommés les « Rams », est le lieutenant-colonel Joseph « Scotty » Mullins.

Le retour des quatre escadrons de chasse opérationnels et de l’escadron d’entraînement constitue un changement important pour l’Aviation royale canadienne.

« Le rétablissement du 401e Escadron permettra à la force de chasse de mener de façon plus efficace l’ensemble de ses missions, » a dit le colonel Kenny

« Le rétablissement de cet escadron est une sage décision. La force de chasse a participé de façon très active aux opérations au pays et à l’étranger. Le fait de disposer de quatre escadrons de chasse opérationnels – deux à Cold Lake et deux à Bagotville (Québec) – nous donne la souplesse et la capacité de respecter avec plus d’efficience nos engagements envers NORAD et la communauté internationale. »

Le major-général Dave Wheeler a présidé la cérémonie.

« Je suis très heureux de voir renaître un escadron empreint d’histoire et, en outre, à Cold Lake, le quartier général de la force de chasse », a-dit-il. « Grâce à ce quatrième escadron, l’ARC sera dotée d’une meilleure structure pour maintenir son efficacité et sa flexibilité opérationnelles. »

Un bref historique de l’escadron

Description de l’insigne

D’argent, un mouflon à tête cabochée, cornue sable.

Le mouflon est reconnu pour sa vigueur et sa combativité et fait partie de la faune de nombreuses régions du Canada.

Devise

MORS CELERRIMA HOSTIBUS (Mort rapide de l’ennemi)

Honneurs de bataille – Deuxième Guerre mondiale

BATAILLE D’ANGLETERRE, 1940; DÉFENSE DE L’ANGLETERRE, 1940-1944; MANCHE ET MER DU NORD, 1942; FORTERESSE D’EUROPE, 1941-1944; Dieppe; FRANCE ET ALLEMAGNE, 1944-1945; Normandie, 1944; Arnhem; Rhin.

Lignée

Autorisé et baptisé le « 1 Squadron, CAF » à partir du « 81 Squadron (Canadian), RAF » environ le 20 novembre 1918.

Dissous le 28 janvier 1920.

Reformé et baptisé le « No.1 (Operations) Squadron » le 1er avril 1925.

Rebaptisé le « No.1 Squadron (Training) » le 1er avril 1927.

Dissous le 1er juillet 1927 lors de son transfert à la Direction civile des opérations aériennes du gouvernement (non militaire).

Reformé et baptisé le « No. 1 (Fighter) Squadron » le 1er novembre 1935.

Rebaptisé le « Fighter Flight » sous le « 3 (Bomber) Squadron » en 1935.

Rebaptisé le « 1 Fighter Squadron » le 1er mars 1937.

Rebaptisé le « No.401 Squadron » le 1er mars 1941.

Dissous le 23 juin 1945.

Reformé et rebaptisé le « 401 (Fighter) Squadron » le 15 avril 1946.

Rebaptisé le « 401 "City of Westmount" (Fighter) Squadron » le 4 septembre1952.

Rebaptisé le « 401 Squadron » le 1er novembre 1958.

Rebaptisé le « 401 Squadron (Auxiliary) » le 22 février 1964.

Rebaptisé le « 401 Air Reserve Squadron » le 1er janvier 1969.

Rebaptisé le « 401e Escadron d’entraînement opérationnel d’hélicoptères » le 22 octobre 1991.

Dissous le 1er janvier 1998.

Reformé et baptisé le « 401e Escadron d’appui tactique » le 30 juin 2015.

Seconde Guerre mondiale

L’escadron a effectué des missions de défense aérienne dans l’ouest du Canada sous le « Western Air Command ». Après son transfert outre-mer, il a participé à des missions de chasse sous le « Fighter Command » et le « 2nd Tactical Air Force ». Il fut le premier escadron canadien à participer à des combats contre la Luftwaffe.


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les travailleurs sociaux ont comme tâche principale d’offrir des services professionnels de travail social dans un milieu militaire pour soutenir le moral, l’efficacité et la santé mentale des membres des Forces armées canadiennes (FAC). Ils s’assurent que ceux-ci reçoivent les services sociaux cliniques normalement offerts à la population civile par les organismes communautaires de santé mentale et de services sociaux.

Outre affronter les mêmes difficultés que les Canadiens, les membres des FAC et leurs familles doivent faire face au stress qu’imposent des séparations et des déménagements fréquents liés aux besoins du service. Ce stress peut engendrer des situations sociales et familiales qui nécessitent des interventions complexes en matière de travail social.

Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

         - Fournir des services d’intervention clinique directement à des militaires canadiens et à des membres de leurs familles
         - Contribuer au règlement de problèmes personnels de manière à éviter des mesures relatives à la carrière
         - Consulter et conseiller des commandants et des superviseurs au sujet des problèmes personnels de membres de leur unité
         - Seconder des officiers responsables des questions de carrière en menant des enquêtes et en rédigeant des rapports sur des problèmes personnels
         - Offrir des programmes de prévention et de réadaptation dans les domaines suivants :
                   - Stress lié au pré-déploiement et au post-déploiement
                   - Suicide
                   - Violence familiale

http://forces.ca/fr/carriere/travail-social/

Date de modification :