On souligne le dévouement d’un militaire de la United States Air Force basé au Canada

Article de nouvelles / Le 5 janvier 2021

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour l'agrandir.

Affaires publiques de l’Aviation royale canadienne

Le lieutenant-colonel Nathan Willis, de la United States Air Force (USAF), a récemment reçu le titre de Field Grade Officer de la First Air Force (United States Air Force) pour le troisième trimestre de 2020 (de juillet à septembre). On l’a récompensé de son travail en tant que membre du personnel du quartier général de la Région canadienne du NORAD à Winnipeg, au Manitoba, à l’occasion d’une cérémonie virtuelle tenue par le lieutenant-général Kirk S. Pierce, commandant de la First Air Force, des forces aériennes des régions du nord et continentale du NORAD, le vendredi 20 novembre 2020.

Le lieutenant-colonel Willis, chef des plans et des exercices pour la Région canadienne du NORAD, a montré la nature binationale et pleinement intégrée de la structure du NORAD. Il a agi comme commandant du Air Expeditionary Group de la USAF lors de l’exercice Amalgam Dart et de l’opération Noble Defender. Pour composer avec la pandémie, le lieutenant-colonel Willis a établi des plans pour préserver la sécurité du personnel participant à l’exercice et à l’opération, et celle de la population locale, afin que l’Aviation royale canadienne et la USAF puissent intégrer sans problème les opérations de défense de l’Amérique du Nord.

Le lieutenant-colonel Willis a aussi dirigé le groupe de travail consacré à l’analyse du risque et à l’établissement de stratégies d’atténuation liées à la COVID-19 pour que la 1re Division aérienne du Canada de l’ARC et l’ensemble de la Région canadienne du NORAD puissent assurer la défense du Canada de façon sécuritaire.

En tant qu’officier supérieur d’état-major, le lieutenant-colonel Willis incarne la relation binationale étroite qui lie le Canada et les États-Unis. Il a dirigé des groupes de travail qui cherchaient à renforcer la sécurité aérienne et maritime au Canada. Le travail accompli par ces groupes a mené à l’élaboration de concepts visant à synchroniser les efforts déployés par la Région canadienne du NORAD visant à protéger la souveraineté de l’espace aérien et les voies navigables du Canada, ainsi qu’à coordonner une intervention stratégique pour défendre l’Amérique du Nord.

« Le lieutenant-colonel Willis a fait preuve de dévouement et de détermination dans l’accomplissement d’une variété de missions visant à assurer la défense de l’Amérique du Nord, et ce, dans une situation sans précédent, affirme le brigadier-général Edward Vaughan, commandant adjoint de la Région canadienne du NORAD. Grâce à des innovations et à une collaboration avec nos spécialistes de la santé, le lieutenant-colonel Willis a établi des plans pour faciliter les opérations, tout en atténuant les risques de transmission de la COVID-19. Il s’est montré à la hauteur de cette tâche de taille et mérite amplement cette marque de reconnaissance. »

Pendant cette même période, le lieutenant-colonel Willis a aussi assuré la garde à titre de chef – Opérations de combat au Centre multinational d’opérations aérospatiales du Canada, où il a assumé la responsabilité de plus de 900 missions allant de la défense de l’Amérique du Nord à la recherche et au sauvetage, ainsi que de dizaines de militaires canadiens et américains.


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les officiers du génie électrique et de communications fournissent des services de gestion des télécommunications et de l’information pour soutenir les opérations des Forces armées canadiennes (FAC) au pays et à l’étranger.
         - Fournir des services de gestion des télécommunications et de l’information
         - Utiliser et entretenir le système de communications tactiques de l’Aviation royale canadienne ainsi que le système de communications stratégiques
         - Gérer le système de contrôle de la circulation aérienne ainsi que le système électronique
         - Fournir des conseils au sujet de la planification et de l’acquisition d’un système de surveillance basé au sol, d’un système de communication et d’un système de technologie de l’information

         - Coordonner les systèmes de surveillance, de reconnaissance et de communication du renseignement

         - Administrer les systèmes de données, d’information et de gestion des connaissances
         - Participer à la gestion de la gamme complète des radiocommunications terrestres et des télécommunications liées aux radars et systèmes de navigation à haute fréquence (HF) et à fréquence extrêmement haute (EHF), à la guerre électronique, à la cryptographie, au renseignement électronique ainsi qu’à la communication et à la sécurité de réseau

http://forces.ca/fr/carriere/officier-genie-electrique-communications/

Date de modification :