423e Escadron d'hélicoptères maritime

Le 423e Escadron d’hélicoptères maritime (EHM) est l’escadron d’hélicoptères maritimes opérationnels du Canada sur la côte est. Basé à la 12e Escadre Shearwater (Nouvelle-Écosse), l’Escadron est doté d’hélicoptères CH-148 Cyclone et il déploie facilement des détachements d’hélicoptères de la Force aérienne (DETHELFA) qui embarquent sur les navires de guerre de la Marine royale canadienne. De façon continue, le 423 EHM mène des activités de mise sur pied de la force de niveau avancé, sur terre et en mer, afin de préparer l’équipage des hélicoptères maritimes et le personnel de maintenance pour des déploiements à très courts préavis à l’appui des opérations internationales et nationales.

Sur le plan international, l’Escadron soutient les opérations menées par la Marine royale canadienne dans le monde. Pendant les opérations à l’étranger, le Cyclone effectue des opérations, notamment de surveillance de surface et sous-marine, d’interdiction maritime et d’acheminement de l’aide humanitaire. Récemment, le DETHELFA du 423 EHM a été déployé afin de participer à de nombreuses missions importantes à l’étranger, notamment :

  • l’opération REASSURANCE dans la Méditerranée à l’appui des alliés de l’OTAN du Canada;
  • l’opération ARTEMIS dans la mer d’Oman pour mener des opérations de lutte contre le terrorisme;
  • l’opération CARIBBE dans la mer des Caraïbes pour lutter contre le trafic illégal dans la région;

Peu importe le théâtre d’opérations, le 423 EHM s’efforce d’être l’escadron le plus polyvalent, souple et axé sur les opérations de l’Aviation royale canadienne.

Historique

Le 423e Escadron a été mis en place pendant la Deuxième Guerre mondiale à titre d’escadron de reconnaissance générale du commandement de l’aviation côtière. Sa tâche principale consistait à contribuer à la sécurité des routes de convoi dans l’Atlantique Nord pendant la bataille de l’Atlantique. La mise en formation a été ordonnée à Oban, en Écosse, le 18 mai 1942, ainsi que l’opération d’un hydravion Sunderland. À la fin de 1942, l’Escadron a été relocalisé à l’hydrobase de Castle Archdale en Irlande du Nord. Pendant qu’ils étaient à Castle Archdale, les équipages de l’Escadron ont participé à plusieurs missions importantes des Uboot. En 1945, l’Escadron a été réaffecté à un rôle de transport; il a utilisé les aéronefs Consolidated Liberator à partir de Bassingbourn, en Angleterre, pendant une courte période avant son démantèlement en septembre 1945.

Lorsque la Guerre froide a commencé, le 423e Escadron a été réactivé, en juin 1953, à St-Hubert (Québec), ainsi que l’Escadron de chasseurs tout temps pilotant le CF-100 Canuck. L’Escadron a été transféré à la 2e Escadre de chasse de Gostenquin, en France, en 1957, jusqu’à son démantèlement pour la deuxième fois en décembre 1962.

En septembre 1974, le 423e Escadron a de nouveau été réactivé afin de piloter les hélicoptères CH-124 Sea King, dans le cadre de son rôle initial, et a servi comme l’un des deux escadrons GASM à la BFC Shearwater à l’époque. Les derniers vols opérationnels des CH-124 Sea King sur la côte est ont été effectués le 26 janvier 2018, puisque l’Escadron a fait la transition vers l’hélicoptère CH-148 Cyclone.

Équipement

Insigne d'escadron

QUAERIMUS ET PETIMUS
(Nous cherchons et frappons)

Significane : Le pygargue à tête blanche est un oiseau de proie puissant de la côte canadienne de l’Atlantique. La devise fait référence au rôle original de l’Escadron comme unité côtière chargée de la lutte anti-sous-marine.

Nos coordonnées

423e Escadron d’hélicoptères maritimes
CP 99000 Stn Forces
Halifax NS  B3K 5X5