Rôle et responsabilités

Le Canada a adopté tôt des capacités spatiales et a été le troisième État à avoir une présence dans l’espace en lançant en 1962 l’Alouette I, un satellite de recherche de la Défense pour étudier les effets de l’ionosphère sur les communications radio.

Aujourd’hui, le Canada dispose de plus de 50 satellites commerciaux, civils et militaires actifs en orbite qui sont essentiels à la mission des Forces armées canadiennes (FAC).

Responsabilités

L’ARC est l’autorité responsable du programme spatial interarmées et interallié du ministère de la Défense nationale (MDN) et des FAC pour les Forces armées canadiennes. L’ARC est responsable

  • de la pleine connaissance du domaine spatial et du développement
  • de la prestation
  • de l’assurance des capacités spatiales à l’appui des opérations militaires tant au pays qu’à l’étranger, ainsi que des autres objectifs spatiaux décrits dans la politique de défense du Canada

Ceux-ci comprennent la défense et la protection de capacités spatiales militaires, dont en collaboration avec ses alliés et partenaires. Les capacités spatiales sont cruciales aux activités quotidiennes des Canadiens, mais aussi aux opérations des FAC. Toutefois, elles sont de plus en plus vulnérables et menacées. Étant donné l’apparition de nouvelles technologies spatiales et le nombre grandissant d’intervenants dans le domaine spatial, l’espace devient de plus en plus congestionné, contesté et concurrentiel, ce qui fait de lui un milieu où il est de plus en plus difficile de mener des opérations. L’ARC dirige des mesures au MDN et dans les FAC afin d’accroître l’adaptabilité des capacités spatiales auxquelles se fient nos forces armées afin de mener des opérations cruciales, mais aussi pour assurer la prestation ininterrompue de services spatiaux.

##MCECOPY##Forces armées canadiennes

Le directeur général – Espace et commandant de la composante spatiale de la Force interarmées

Brigadier-général Michael Adamson

Brigadier-général Michael Adamson

Le brigadier-général Michael Adamson a assumé le rôle de directeur général – Espace de l’ARC et de commandant de la composante spatiale de la force interarmées en juin 2020. En tant que directeur général – Espace, il supervise les fonctions administratives de tout ce qui a trait à l’espace pour les FAC. À ce titre, il est chargé de mettre en place et de former un personnel ainsi que d’établir des engagements stratégiques. En tant que commandant de la composante spatiale de la force interarmées, il est responsable de la prestation et de l’utilisation des capacités spatiales (emploi de la force) et du personnel qui travaille au Centre des opérations spatiales canadiennes (COSpCAN) pour la tenue des opérations.

Directeur général – Développement de la Force (Air et Espace)

Brigadier-général Colin Keiver

Brigadier-général Colin Keiver

Le brigadier-général Colin Keiver est chargé de cerner et de mettre en place des projets qui feront progresser les capacités des FAC grâce à des capacités spatiales et axées sur l’espace.

Date de modification :